Partenaires

Catégories

Archives

Contributeurs 2015-2016

Jean-Emmanuel Dion
Guillaume Haseneyer
Emilien Hemery
Nadine Justafré
Mattéo Jort
Nathalie Ruault
Hugues Salicé
Edgar Thomas
Papick

Contributeurs 2014-2015

Delphine Bouteillier
Jean-Emmanuel Dion
Dominique Haseneyer
Véronique Hélaine
Mathys Jame
Fabienne Jort
Nadine Justafré
Jean-Michel Marie
Angélique Olivier
Céline Richard
Guillaume Vallini
Papick

Contributeurs 2013-2014

Delphine Bouteiller
Clémence Dezier
Jean-Emmanuel Dion
Killian Duval
Morgane Haseneyer
Véronique Hélaine
Christelle Jame
Nadine Justafré
Fabienne Jort
Romain Leseney
Angélique Olivier
Cédric Revel
Guillaume Vallini
Papick

Contributeurs 2012-2013

Camille Dezier
Nadine Justafré
Dominique Haseneyer
Véronique Hélaine
Mathys Jame
Fabienne Jort
Katy Lainé
Romain Leseney
Guillaume Vallini
Papick

Contributeurs 2011-2012

Théo Cachard
Loïc Coulombel
Jean-Emmanuel Dion
Clara Farrenkopf
Dominique Haseneyer
Véronique Hélaine
Nadine Justafré
Fabienne Jort
Guillaume Jort
Marion Jort
Mattéo Jort
Katy Lainé
Josian Leseney
Gilles Pivard
Thomas Pivart
Nathalie Ruault
Guillaume Vallini
Papick

REMISE DE CEINTURES NOIRES : ADRIEN, ANTONIN et THEO à l’HONNEUR !!!!

La ceinture noire ( 1er Dan ) témoigne de l’acquisition à la fois de  qualités techniques, c’est le « GI », de  qualités physiques, c’est le « TAI », mais aussi de qualités mentales, d’esprit : c’est le « SHIN ». Parmi celles-ci on trouve bien sûr la persévérance, l’abnégation, la résistance à l’effort ainsi qu’à la douleur,la détermination.  Mais c’est aussi et surtout des qualités humaines que tout 1 er Dan se doit de  porter  en tant que membre du collège des ceintures noires de judo : le respect,  Le contrôle de soi, La sincérité , La modestie , L’honneur et surtout l’amitié.

La remise d’ un grade de 1er Dan,  marque  la fin d’une première étape et initie le début d’une autre encore plus riche et dans laquelle le judoka pourra commencer si ce n’est pas déjà le cas à transmettre ce qu’il a appris, et surtout transmettre les valeurs qui sont  celles du JUDO et donc de notre club.

ADRIEN,  quand il était petit, tous les judokas de son âge disaient quʼils seraient ceinture noire plus tard. Au final, lui,  ANTONIN et THEO  sont allés jusquʼau bout . ADRIEN a toujours voulu faire des compétitions pour connaître son niveau. Il a vite été rassuré car cela l’a conduit jusquʼ à Clermont Ferrand pour les championnats de France. Au début, il a commencé le judo pour faire comme son frère et sa sœur. Ensuite il a voulu dépasser sa soeur qui avait arrêté le judo à la ceinture verte-Orange. Sa sœur , Coraline, est d’ailleurs depuis devenue une de ses plus ferventes supportrices. D’un naturel plutôt gentil et attentionné envers les autres, il n’aime pas «  faire mal » et c’est souvent elle qui lui dit, amicalement,  de faire «  des yeux de tueur » quand il combat. Il est loin le temps ou  ADRIEN débutant le judo et ne voulant pas se déguiser, voulait pratiquer en survêtement, aujourd’hui ses parents comme lui sont fiers de le voir porter le kimono  sur ce tatami.

ANTHONIN, quant à lui a toujours aimé l’ambiance du club, et notamment le jeux quand il débutait à l’éveil judo. A force  de persévérance et d’engagement il a réussi à obtenir sa ceinture noire. Combien de temps passer à s’entrainer, à travailler les techniques , à apprendre à déséquilibrer l’ adversaire en comme le dit Nadine «  tire sur la manche !!! » et surtout combien de kilomètres  pour aller combattre en compétitions. Et puis récemment 2 ans de travail sur les katas, 3 à 4 entrainements par semaine cette année…. Une ceinture noire plus que méritée !!!

 

Enfin THEO , ce qu’il a le plus apprécié au sein du judo club c’est l’esprit d’équipe, la cohésion et l’amitié forte avec l’ensemble des judokas, le respect durant les compétitions, et surtout l’aide et la répétition des conseils par Nadine. Comme ANTONIN, son parcours  pour arriver à la ceinture noire a été marqué par beaucoup de travail technique, de répétition, 2 ans pour les katas et un an pour les points. Pour Lui , arriver à ce stade , c’est autant un travail individuel que collectif notamment avec son partenaire de kata et copain (THIBAUD) ainsi qu’ avec l’ensemble du groupe pour les compétitions.

Aujourd’hui c’est eux qui sont mis à l’honneur et tous leurs copains du judo sont la pour les féliciter et leur offrir une « démonstration spectaculaire » car , comme le dit THEO fort justement, Le judo est  un sport individuel mais qui se pratique en collectif.

Un grand MERCI aux judokas, aux parents, aux bénévoles et aux amis qui sont présents tout au long de l’année pour que le JUDO vive à IFS. Un grand MERCI aussi à Nadine et Isabelle d’avoir contribué à la réussite d’ADRIEN d’ANTONIN et de THEO  car sans vous sans elles,  ils n’en seraient pas là et notre club ne serait pas ce qu’il est.

Le président du JC IFS

Comments are closed.