Partenaires

Catégories

Archives

Contributeurs 2015-2016

Jean-Emmanuel Dion
Guillaume Haseneyer
Emilien Hemery
Nadine Justafré
Mattéo Jort
Nathalie Ruault
Hugues Salicé
Edgar Thomas
Papick

Contributeurs 2014-2015

Delphine Bouteillier
Jean-Emmanuel Dion
Dominique Haseneyer
Véronique Hélaine
Mathys Jame
Fabienne Jort
Nadine Justafré
Jean-Michel Marie
Angélique Olivier
Céline Richard
Guillaume Vallini
Papick

Contributeurs 2013-2014

Delphine Bouteiller
Clémence Dezier
Jean-Emmanuel Dion
Killian Duval
Morgane Haseneyer
Véronique Hélaine
Christelle Jame
Nadine Justafré
Fabienne Jort
Romain Leseney
Angélique Olivier
Cédric Revel
Guillaume Vallini
Papick

Contributeurs 2012-2013

Camille Dezier
Nadine Justafré
Dominique Haseneyer
Véronique Hélaine
Mathys Jame
Fabienne Jort
Katy Lainé
Romain Leseney
Guillaume Vallini
Papick

Contributeurs 2011-2012

Théo Cachard
Loïc Coulombel
Jean-Emmanuel Dion
Clara Farrenkopf
Dominique Haseneyer
Véronique Hélaine
Nadine Justafré
Fabienne Jort
Guillaume Jort
Marion Jort
Mattéo Jort
Katy Lainé
Josian Leseney
Gilles Pivard
Thomas Pivart
Nathalie Ruault
Guillaume Vallini
Papick

Une licenciée dans le temple du Judo!

Dimanche 6 juin 2010, coupe de France Cadettes à l’institut national du Judo…. Lucie y était!! . Reportage exclusif de notre envoyée spéciale sur place : Nadine. En effet, celle-ci a eu la chance de pouvoir interviewer notre jeune judokate, morceaux choisis

Qu’est ce que tu as le plus apprécié ? : de me retrouver à l’INJ ( institut national du Judo), c’était véritablement impressionnant, c’est un lieu mythique et chargé d’histoire, le top des dojos.

Qu’est ce que tu as le moins apprécié ? : la montée du stress, c’est fou ce que d’être dans ce lieu entraîne une montée de stress

Qu’est ce qui a été le plus facile ? : le déroulement de la journée, un timing parfait avec un enchaînement des combats super organisé, on est arrivé à 7h30 et à 13h00, c’était fini ; une organisation rodée sans perte de temps ; cela permet de ne pas s’ennuyer et de rester concentrée, Bravo aux organisateurs!

Et le plus difficile ? le combat pour les quarts de finale, surtout ne pas le perdre. Être arrivée jusque là et risquer de rester au pied du podium, la rage quoi !!!  une montée d’adrénaline énorme.

En terme d’anecdote que pourrais-tu dire ? c’est d’être prise en photo par des personnes inconnues. Tout d’un coup, j’ai vu un photographe qui s’approchait et…. c’est bien moi qu’il prenait en photo. Pendant l’histoire d’un instant, on se sent vraiment important, cela fait drôle un inconnu qui vous photographie.

 Au cours de cette journée, beaucoup d’émotions sans doute, laquelle a été la plus stressante ? : c’est certainement de tenir l’immobilisation (25 secondes) lors du combat pour la place sur le podium. Tenir, tenir encore pour ne pas voir s’échapper le podium. Je n’arrêtais pas de penser à la médaille ! une place de troisième en coupe de France, une chance, un honneur il me la fallait !! pendant toute la durée de l’immobilisation j’y pensais, ne pas lâcher prise, être sur le podium,…. 25 secondes c’est long!!!

Et la plus impressionnante ? : le moment du défilé sur le Tatami pour se rendre au podium avec la musique. Plein de fois j’ai vu ce moment à la télé, là j’y étais. Un podium à l’INJ avec le public, les officiels, la musique un moment intense de bonheur et de satisfaction, d’autant plus fort que mes parents et mon frère étaient là pour me voir ….

Et le plus grand moment de plaisir ? La victoire pour la place de troisième, ça y est j’y suis, c’est gagné un pur moment de joie. En plus j’ai vu la tête de ma mère à ce moment qui réalisait en même temps que moi que j’allais être sur le podium. Un grand moment de fierté pour ma famille, pour Nadine, pour le Club.

Quels conseils donnerais-tu aux autres au vu de cette expérience ? : De bien se préparer, il faut accorder beaucoup d’importance à l’échauffement, être prête, concentrée. Se mettre dedans dès le début et surtout y rester tout le long des combats quels que soient les résultats. Se donner à fond et ce toute la journée.

 Au fait la place de 3 ème tu l’espérais ? Pas vraiment, déjà pour moi c’était bien d’être là, alors faire un podium je n’y pensais pas et puis au fur et à mesure de la journée, je me suis dit, je suis toujours en course et si …. et ça l’a fait. Nadine , elle, était persuadée que j’irais loin dans cette coupe de France mais elle a été aussi émue que moi par le podium.

Eh oui, vous l’avez compris, Lucie Fournier a fait 3 ème à la coupe de France. Toutes nos félicitations. Au fait il parait que depuis le podium, Lucie n’a pas quitté sa médaille sur toute la route du retour. Personne ne sait si elle a dormi avec ? alors si vous la voyez, demandez-lui !!

( de notre reporter spécial à l’INJ:  Nadine )

Comments are closed.